congrès

congrès

congrès [ kɔ̃grɛ ] n. m.
• 1611; « union sexuelle » XVIe; lat. congressus « réunion »
1Hist. Réunion diplomatique où les représentants de plusieurs puissances règlent certaines questions internationales. conférence. Congrès de Vienne (1815) , de Paris (1856) . Assembler, ouvrir un congrès international pour la paix.
2(1774; angl. Congress) Corps législatif des États-Unis d'Amérique. Une chambre des représentants et un sénat composent le Congrès.
3Réunion de personnes qui se rassemblent pour échanger leurs idées ou se communiquer leurs études. Assister, participer à un congrès international. Congrès, colloques et tables rondes. carrefour, forum. Congrès de sociologie. Congrès eucharistique. Congrès de médecins, de juristes. Actes d'un congrès.

congrès nom masculin (latin congressus, réunion) Réunion, conférence de souverains, d'ambassadeurs, de délégués de divers pays. Réunion de personnes qui délibèrent sur des intérêts communs, des études communes, etc. : Congrès scientifique. Nom donné à l'Assemblée constituante belge de 1830-1831. ● congrès (synonymes) nom masculin (latin congressus, réunion) Réunion, conférence de souverains, d'ambassadeurs, de délégués de divers pays.
Synonymes :
- conférence
Réunion de personnes qui délibèrent sur des intérêts communs, des...
Synonymes :
- débat
- séminaire
congrès nom masculin (américain congress) Aux États-Unis, ensemble du corps législatif (sénateurs et représentants). ● congrès nom masculin (de congrès) Congrès du Parlement, réunion commune, à Versailles, des membres des deux assemblées constituant le Parlement français, lorsque celui-ci est convoqué par le président de la République en vue de procéder à une révision constitutionnelle qu'il renonce à soumettre au référendum. ● congrès (expressions) nom masculin (de congrès) Congrès du Parlement, réunion commune, à Versailles, des membres des deux assemblées constituant le Parlement français, lorsque celui-ci est convoqué par le président de la République en vue de procéder à une révision constitutionnelle qu'il renonce à soumettre au référendum.

Congrès
n. m.
d1./d Réunion de personnes rassemblées pour traiter d'intérêts communs, d'études spécialisées. Un congrès d'historiens.
d2./d Réunion de diplomates, ayant pour objet de régler certaines questions internationales. Le congrès de Vienne.
d3./d (Avec une majuscule.) Aux È.-U., corps législatif constitué par le Sénat et la Chambre des représentants.
d4./d (Nouv.-Cal.) Première assemblée politique du Territoire.
————————
Congrès
(parti du) (Indian National Congress) parti nationaliste de l'Inde, fondé en 1855. Après la Seconde Guerre mondiale, Gandhi en fit un parti de masse, présidé par Nehru.

I.
⇒CONGRÈS1, subst. masc.
A.— Domaine pol.
1. Assemblée de ministres plénipotentiaires, de rois ou de chefs d'État appartenant à différentes puissances, réunis pour rétablir la paix ou régler des questions internationales. Congrès diplomatique, congrès de Vienne (1815), congrès de Paris (1856), congrès de Berlin (1878). Les congrès de la Paix des années 1848 (GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 186) :
1. M. de Talleyrand, en reprenant dans le congrès de Vienne presque autant d'ascendant sur les affaires de l'Europe que la diplomatie française en avait exercé sous Bonaparte, a certainement donné une très-grande preuve de son adresse personnelle; ...
Mme DE STAËL, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr., t. 2, 1817, p. 235.
2. En 1881, Bismarck est au faîte de sa gloire et de son autorité... (...) Il convoque à Berlin un congrès où tous les ministres des affaires étrangères d'Europe sont appelés. Il s'agit de régler le sort de l'Afrique et le partage des terres encore libres ou disputées qui s'y trouvent.
VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 201.
P. métaph. :
3. Ils [Marcel et Musette] ne se parlaient pas; mais leurs yeux, ces plénipotentiaires du cœur, se rencontraient souvent. Au bout d'un quart d'heure de diplomatie, ce congrès de regards avait tacitement arrangé l'affaire.
MURGER, Scènes de la vie de bohème, 1851, p. 178.
SYNT. Les actes du congrès. Pays représenté dans un congrès. Assembler un congrès, ouvrir un congrès (Ac. 1835-1932).
2. [Avec une majuscule] Corps législatif.
a) En France. Réunion de l'Assemblée nationale et du Sénat dans le but de réviser la Constitution lorsque le projet de révision n'est pas soumis au référendum. Sous la troisième et la quatrième République, le Congrès était en outre réuni pour élire le Président de la République (BARR. 1967). Le Congrès du Parlement.
b) Aux États-Unis d'Amérique. Parlement composé des sénateurs et des représentants. Les deux chambres du Congrès, la tribune, les votes du Congrès. Message du président au Congrès (MUSSET, Revue des deux Mondes, 1833, p. 202). Le président ne peut ni clore les sessions du Congrès, ni dissoudre l'une ou l'autre Chambre (G. VEDEL, Manuel élémentaire de dr. constitutionnel, 1949, p. 166) :
4. Rompant avec une fausse tradition de quelque cent ans, il [le président Wilson] a dit : « J'ai la satisfaction de m'adresser de vive voix aux deux Chambres et de leur prouver ainsi par ma présence qu'un président des États-Unis est « une personne », et non une simple fraction du gouvernement qui communique avec le Congrès comme une entité politique jalouse de son pouvoir, ...
MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. CIV.
B.— P. ext., [autres domaines] Assemblée de personnes appartenant à un même pays ou de pays différents, qui se réunissent pendant une courte période pour délibérer sur un sujet commun (études, parti politique, profession, questions scientifiques, etc.). Congrès annuel, international, mondial, national, professionnel; organiser des congrès, se réunir en congrès. Présider (...) un congrès international de savants à Berlin (S. GUITRY, Le Veilleur de nuit, 1911, p. 14) :
5. La Société Internationale des Études psychiques, (...) avait obtenu de l'illustre historien la promesse de prendre part à son congrès, tenu à Francfort, ou du moins d'assister à la séance solennelle de clôture pour y donner une conférence sur « la mystique dans l'église luthérienne ».
BERNANOS, L'Imposture, 1927, p. 377.
RELIG. CATH. Congrès eucharistique. Assemblée solennelle et extraordinaire ayant pour but de rendre un hommage public au Saint-Sacrement (Foi, t. 1, 1968 et GUÉHENNO, Journal d'une « Révolution », 1938, p. 135).
SYNT. Palais des Congrès. Bâtiment spécialement équipé en salles de réunions plénières, salles de commissions, etc., pour accueillir des congrès. Palais des Congrès de Paris, Versailles, Vittel, etc.; congrès de la CGT (cf. ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Le 6 octobre, 1932, p. 28); congrès de médecins, de philologues, des sociétés savantes.
Prononc. et Orth. :[]. Pour s final muet, cf. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 397. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. 1611 « réunion de plusieurs personnes » (COTGR.); 1692 [et non 1690] « réunion de ministres pour régler les questions internationales » (F. DE CALLIÈRES, [Des mots à la mode et des nouvelles façons de parler] d'apr. LITTRÉ); 2. 1774 « parlement des États-Unis » (J. de Bruxelles, 5 nov. 1774, I, p. 52 ds PROSCHWITZ); 3. 1797 « réunion de personnes en vue de délibérer sur des sujets communs » (Voyage de La Pérouse, t. 1, p. XXII [ici congrès scientifique]). Empr. au lat. congressus « action de se rencontrer; entrevue, réunion »; 2 empr. à l'anglo-amér. congress « id. » (1774 ds DAE).
STAT. — Congrès 1 et 2. Fréq. abs. littér. :726. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 380, b) 595; XXe s. : a) 614, b) 1 220.
DÉR. Congressiste, subst. Personne qui participe à un congrès (cf. DE VOGÜÉ, Les Morts qui parlent, 1899, p. 356). Entré ds l'Ac. 1932. [] ou [-]. [e] fermé ds Pt ROB. et Lar. Lang. fr.; [e] fermé dans le lang. cour., [] ouvert dans le lang. soutenu ds WARN. 1968. 1re attest. 1866 (Lar. 19e); de congrès1, suff. -iste. Fréq. abs. littér. : 5.
BBG. — BARB. Loan-words 1921, p. 256, 262.
II.
⇒CONGRÈS2, subst. masc.
Vx. Union sexuelle.
Spéc., DR. ANC. Épreuve légale faite en présence de témoins (chirurgiens ou matrones) pour constater la puissance ou l'impuissance du mari lorsque sa femme réclamait pour cette raison l'annulation du mariage. Ordonner le congrès, venir au congrès; subir le congrès. Le congrès a été aboli. Le congrès était une preuve fort incertaine (Ac. 1835-1878).
Rem. Attesté dans l'ensemble des dict. excepté Ac. 1932.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1878. Congrez ds Ac. 1694-1718. Étymol. et Hist. 1. XVIe s. « union sexuelle » (Danger de mariage ds Anciennes poésies françaises, éd. A. de Montaiglon, t. 3, p. 74); 1585 (N. DU FAIL, Contes et discours d'Eutrapel, t. 1, p. 208) — 1700 (POMEY, Grand dict. royal fr.-lat.-all. ds FEW t. 2, p. 1050a, s.v. congressus); 2. 1598 anc. dr. pénal (A. PARÉ, Œuvres, Paris, 1598, 1. 28, p. 1186), épreuve abolie en 1677. Empr. au lat. congressus au sens de « union sexuelle ».

congrès [kɔ̃gʀɛ] n. m.
ÉTYM. XVIe; lat. congressus « réunion », de congredi « se rencontrer ».
———
I Vx. Union sexuelle.
(1598). Anciennt. « Épreuve qu'ordonnait autrefois la justice pour constater, en présence de chirurgiens et de matrones, la puissance ou l'impuissance des époux qui plaidaient en nullité de mariage » (Littré). || Le congrès fut aboli en 1677.
0.1 Jamais la biche en rut n'a, pour fait d'impuissance,
Traîné du fond des bois un cerf à l'audience;
Et jamais juge, entre eux ordonnant le congrès,
De ce burlesque mot n'a sali ses arrêts.
Boileau, Satires, VIII.
———
II
1 (1692; « réunion de personnes », 1611). Réunion diplomatique où les représentants de plusieurs puissances règlent certaines questions internationales. Conférence. || Le congrès aboutit, non seulement à la rédaction de traités ou actes diplomatiques, mais à l'établissement de statuts politiques ou de règles du Droit international (Capitant). || Congrès de Westphalie (1648), de Vienne (1815), de Vérone (1822), de Paris (1856), de Berlin (1878). || Assembler, ouvrir un congrès international pour la paix.
2 a (1774; angl. congress). Corps législatif des États-Unis d'Amérique. || Une chambre des représentants et un sénat composent le Congrès. || Le Capitole de Washington, siège du Congrès.
b Assemblée des députés et des sénateurs qui élisaient le Président de la IIIe République.
1 La constitution nouvelle donne à la réunion de l'Assemblée nationale et du Conseil de la République le nom de « Parlement » (…) Le mot « Congrès », bien que non employé par la Constitution, subsiste et se trouve figurer dans les documents officiels.
Marcel Prélot, Précis de droit constitutionnel, no 388.
3 (1797). Réunion de personnes qui se rassemblent pour échanger leurs idées ou se communiquer leurs études (sur des questions scientifiques, littéraires, politiques…). || Congrès archéologique. || Congrès de sociologie. || Congrès eucharistique. || Congrès international de médecins, de juristes. || Congrès d'étudiants. || Congrès du Livre. || Congrès de la paix. || Actes d'un congrès. || Congrès et colloques, tables rondes. || Assister, prendre part ( Congressiste), faire une communication à un congrès. || Palais des congrès. || Congrès d'un parti politique, d'un syndicat. Assises.
2 (…) ces écrivains qui instituent des congrès pour la pensée « au service de la paix », comme si la pensée n'avait pas à être uniquement la pensée et à ne se vouloir « au service » de quoi que ce soit.
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 89.
DÉR. Congressiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Congres du PS — Congrès du PS Le Congrès du PS est une réunion du Parti socialiste français en vue de fixer la ligne politique du parti pour trois ans, ainsi que son Premier secrétaire. Cette réunion est importante. Certains congrès ont marqué profondément le… …   Wikipédia en Français

  • Congrès Du PS — Le Congrès du PS est une réunion du Parti socialiste français en vue de fixer la ligne politique du parti pour trois ans, ainsi que son Premier secrétaire. Cette réunion est importante. Certains congrès ont marqué profondément le parti, comme… …   Wikipédia en Français

  • Congrès du ps — Le Congrès du PS est une réunion du Parti socialiste français en vue de fixer la ligne politique du parti pour trois ans, ainsi que son Premier secrétaire. Cette réunion est importante. Certains congrès ont marqué profondément le parti, comme… …   Wikipédia en Français

  • Congres — Congrès Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • congrès — 1. (kon grê ; l s se lie : les con grê z européens) s. m. 1°   Assemblée de ministres plénipotentiaires, qui se rassemble pour régler certains points de droit international. Assembler, ouvrir un congrès. •   Qu en un congrès, se partageant le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • congres — CONGRÉS, congrese, s.n. 1. Reuniune naţională sau internaţională în care delegaţi sau invitaţi dezbat probleme majore de ordin politic, economic, organizatoric, ştiinţific, cultural etc. 2. Organ suprem de conducere al unor partide politice,… …   Dicționar Român

  • Congrès — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Congrès », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Congrès est un terme général pour désigner une …   Wikipédia en Français

  • Congrès du PS — Le Congrès du PS est une réunion du Parti socialiste français en vue de fixer la ligne politique du parti pour trois ans, ainsi que son Premier secrétaire. Cette réunion est importante. Certains congrès ont marqué profondément le parti, comme… …   Wikipédia en Français

  • CONGRÈS — n. m. Assemblée de plusieurs représentants de différentes puissances, qui se sont rendus dans un même lieu pour y conclure la paix ou pour y délibérer sur les intérêts généraux de divers états. Le congrès de Rastadt. Le congrès de Vienne, de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • congrès — I. CONGRÈS. subs. masc. Assemblée de plusieurs Ministres de différentes Puissances qui se sont rendus dans le même lieu, pour y conclure la paix, ou pour y concilier les intérêts de leurs Maîtres. Le Congrès d Utrecht. Le Congrès de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”